9. Août 2023 | Communiqué de presse

DPD Estonie investit 1,5 million d’euros dans une flotte d’utilitaires électriques et des infrastructures de charge

L’entreprise de logistique DPD Estonie a agrandi sa flotte par l’acquisition de 25 utilitaires électriques et est désormais en train de développer le plus grand parc de charge pour véhicules électriques d’Estonie, sur le site de son centre de tri de Jüri. D’ici 2030, l’entreprise prévoit de remplacer 95 % de ses véhicules actuels de livraison par des utilitaires électriques. Selon Remo Kirss, PDG de DPD Estonie, les utilitaires électriques sont désormais une solution parfaitement viable en remplacement des véhicules de messagerie fonctionnant au diesel.

 

« Investir dans les utilitaires électriques nécessite d’importants capitaux, mais si l’on considère le coût global (prix des utilitaires, consommation énergétique, entretien et réparations), et grâce à une gestion intelligente, il est possible de ne pas dépenser plus que pour un utilitaire roulant au diesel. Pour cela, il convient de prendre des actions conscientes et volontaires, à commencer par l’optimisation continue et la planification tactique des tournées de livraison et autres procédés, qui à leur tour encouragent une utilisation plus large des utilitaires électriques »

explique Remo Kirss, PDG de DPD Estonie.

L’entreprise a acheté 25 utilitaires électriques Ford E-Transit, ce qui lui a permis d’économiser 56 tonnes d’émissions de CO2 cette année.

« Cet utilitaire électrique en particulier est reconnu pour sa capacité et son autonomie, qui sont toutes deux nettement meilleures comparé à d’autres utilitaires électriques. L’utilitaire assure une autonomie estimée à 260 km sur une seule charge »

explique un représentant de chez Infoauto, il ajoute que les entreprises s’intéressent de plus en plus aux utilitaires électriques.

 

L’entreprise prévoit d’acquérir 100 utilitaires électriques d’ici 2025

DPD Estonie est l’entreprise privée de messagerie qui dispose du plus important réseau d’utilitaires électriques du pays. Par l’acquisition de ces 25 nouveaux véhicules, la flotte de l’entreprise compte désormais près de 50 utilitaires électriques. D’ici 2025, l’entreprise prévoit d’augmenter le nombre de ses utilitaires électriques à 100, pour desservir les six villes principales d’Estonie – Tallinn, Tartu, Pärnu, Rakvere, Viljandi et Jõhvi.

Les prix plus élevés des utilitaires électriques et le ralentissement économique n’empêchent pas les entreprises d’investir.

« Notre but chez DPD Estonie, d’ici la fin de l’année 2030, est de parvenir à ce que 95 % de notre flotte soit composée d’utilitaires électriques. Cet objectif exige de prendre des mesures cohérentes, en dépit de la situation économique actuelle. Pour cette raison, nous ne nous contentons pas d’acquérir de nouveaux utilitaires électriques ; nous installons également des stations de charge et améliorons les infrastructures énergétiques de nos bâtiments »

explique le PDG de DPD Estonie. Il ajoute que l’entreprise poursuit ses efforts d’optimisation de ses activités, tels que le développement d’outils dédiés à la planification et à l’optimisation des tournées de livraison.

Kirss exprime sa reconnaissance envers le gouvernement estonien qui soutient cette année les achats de véhicules à zéro émission, mais il s’inquiète des répercussions qu’auront les futures taxes.

« Dans les prochaines années, les véhicules électriques seront soumis à la taxe sur les véhicules et à la taxe d’immatriculation. Il faut veiller à ce que ces taxes ne viennent pas atténuer la valeur de l’aide à l’achat »

explique Kirss.

Il souligne que si la taxe sur les véhicules annule l'aide à l'achat pendant la période d'utilisation du véhicule, l'impact de cette contribution serait disproportionnellement faible et n'atteindrait pas son objectif d'encourager les entreprises à passer à l’électrique.

 

 

Les derniers utilitaires électriques testent un nouveau modèle économique

« De nombreuses petites entreprises, dont des prestataires qui fournissent des services aux grandes entreprises, éprouvent des difficultés à respecter les engagements de la révolution verte en raison des investissements conséquents qu’ils représentent. Nous testons ainsi chez DPD un nouveau modèle grâce aux derniers utilitaires électriques de notre parc – nous achetons les utilitaires électriques pour notre propre flotte et prévoyons de les louer à nos prestataires »

explique Kirss, précisant qu’habituellement les utilitaires appartiennent à ces derniers.

Il ajoute que bien que le fait de tester de nouveaux modèles économiques ne soit pas inhabituel pour les entreprises, dans ce cas précis, le développement de la flotte n’est pas la préoccupation principale des activités de DPD.

« Chez DPD, nous souhaitons avant tout nous concentrer sur la mise en place d'une infrastructure de livraison de colis et sur le développement d'une activité de livraison de colis durable, et j'espère que le gouvernement trouvera bientôt une solution pour aider les petites entreprises à suivre la transition écologique »,

a déclaré le PDG de DPD Estonie.

--

 

À propos de DPD Estonie

DPD Estonie est l'un des principaux fournisseurs de services de transport de colis et de solutions de e-commerce durables en Estonie et en Europe. Au service des clients professionnels et des particuliers, l’entreprise emploie près de 370 coursiers pour une flotte de 265 véhicules (34 véhicules utilitaires 100 % électriques et 3 véhicules fonctionnant au gaz naturel). Les objectifs fixés par DPD Estonie, et sa maison mère Geopost, dans le but de réduire l’empreinte carbone, ont été les premiers à être approuvés par l'initiative Science Based Targets (SBTi) en février 2023 pour une entreprise mondiale de livraison de colis. DPD entend réduire ses émissions de CO2 de 90 % d’ici 2040. De plus, DPD emploie plus de 190 personnes. À l’heure actuelle, il existe 260 consignes de colis DPD en Estonie. www.dpd.ee 

Pour plus d'informations, merci de contacter

Kristel Oja

email.png